Rendre mon mari cocu avec 2 belles bites black


Crée ton profil pour un plan cul


J’en ai un peu marre des reproches de mon mari. Depuis que je suis mariĂ©e, rien ne va plus. C’est mon deuxième mariage,. Je savais que c’Ă©tait une erreur de me remettre dans une relation long terme alors que j’avais dĂ©jĂ  subi un divorce douloureux. Mais comme je suis une femme optimiste, j’ai dĂ©cidĂ© de donner une chance Ă  l’amour. Aujourd’hui, je sais très bien que ça n’ira pas plus loin. Du coup, j’ai dĂ©cidĂ© de rendre mon mari cocu, me trouver rapidement un plan cul adultère.

Avant un divorce qui semble inĂ©luctable, j’ai besoin de m’envoyer en l’air. J’ai surtout besoin de me convaincre que je peux encore plaire Ă  des hommes. Et comme j’ai un fantasme de l’exotisme depuis bien longtemps, j’ai envie de me faire pĂ©ter la chatte par 2 beaux blacks, africain antillais, prĂŞts Ă  me dĂ©foncer dans tout les sens.

Premier coup de foudre aux Antilles

C’est suite Ă  un voyage en Guadeloupe que je suis tombĂ©e sous le charme des hommes noirs. On est au Club Med tranquille, je me suis faite draguer alors que mon mari Ă©tait Ă  cĂ´tĂ© de moi. Les mecs s’en battent totalement les couilles de savoir si on est en couple ou pas. Je n’ai pas cĂ©dĂ© mais depuis, l’idĂ©e d’une baise avec un noir me trotte dans la tĂŞte.

Je peux louer une chambre d’hĂ´tel, dans un hĂ´tel de charme. Tous les trois, nous pourrons nous Ă©treindre, nous mĂ©langer tranquillement Ă  l’abri des regards. J’ai envie de sentir vos deux belles bites black travail en moi, me pĂ©nĂ©trer dans un mouvement de va-et-vient chaloupĂ©, une queue dans le cul, une autre dans la chatte. Tant qu’Ă  faire de me faire piner part deux beaux antillais, autant essayer la double pĂ©nĂ©tration.

Mon mari doit imaginer que je le tromperais jamais, juste parce que je suis une femme mature, qui a passĂ© la date limite selon lui. Il pense que les rides, ma silhouette un peu ronde, avec un peu de surpoids sur les hanches, mon gros cul gĂ©nĂ©reux, ça ne plaĂ®t pas aux hommes. Je pense qu’il a tort. D’autant plus que je sais que les Antillais aime les femmes blanches, surtout les femmes mĂ»res, avides et sensuelles, la tĂŞte pleine de dĂ©sirs Ă©rotiques.
RDV Ă  Toulouse avec moi, viiiiite.